L'Etat prêt à aider Néo Sécurité sous conditions

le 26/04/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

L'Etat est prêt à venir en aide à Néo Sécurité, le numéro deux de la sécurité en France, mais à condition que la gestion de cette société de 5.000 salariés, au bord de la faillite, soit améliorée, a annoncé jeudi la présidence de la République. Le soutien est conditionné à la présentation d'un plan d'amélioration de la gestion de l'entreprise et à l'intervention d'investisseurs financiers ou industriels pour appuyer un tel projet.

A lire aussi