Cheaspeake est confronté à une crise de gouvernance

le 20/04/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Aubrey McClendon, le directeur général du producteur américain de gaz, est poursuivi par un actionnaire pour conflit d'intérêt potentiel. Reuters a révélé cette semaine que le dirigeant a emprunté jusqu'à 1,1 milliard de dollars auprès d'EIG Global Energy Partners pour financer un intérêt de 2,5% qui lui a été octroyé dans chaque puits foré par Chesapeake. EIG finance aussi la société pétrolière. L'existence de ces prêts avait jusqu'à présent été cachée aux actionnaires.

A lire aussi