Le marché automobile français poursuit sa chute en mars

le 02/04/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Photo: PHB/Agefi

Les immatriculations de voitures neuves ont chuté en France de 23,5% en mars en données brutes, reflet d'un comparatif 2011 plus défavorable que jamais quand la prime à la casse dopait encore les ventes. Le mois dernier, il s'est immatriculé 197.033 véhicules particuliers neufs dans l'Hexagone. En janvier et février de cette année, le marché avait déjà accusé des baisses de l'ordre de 20% en données brutes. Pour le groupe PSA Peugeot Citroën, qui s'est allié en février à l'américain General Motors, les immatriculations en France ont dégringolé de 33,2% le mois dernier tandis que pour le groupe Renault - notamment la marque au losange et la marque low cost Dacia - les immatriculations ressortent en chute de 29,8%. Sur l'ensemble du premier trimestre, le marché automobile français se sera contracté de 21,7% en données brutes. Les immatriculations de PSA sur la période ont baissé de 30,3% et celles du groupe Renault de 30,2%, en données brutes dans les deux cas. Par contraste, celles du groupe Volkswagen n'ont reculé que de 2,3%.

A lire aussi