La filiale sud-africaine d'ArcelorMittal menacée de sanction

le 02/04/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

ArcelorMittal South Africa, premier sidérurgiste d'Afrique, risque une amende de plus de trois milliards de rands (294 millions d'euros) pour entente sur les prix, a annoncé lundi l'autorité locale de la concurrence. Le dossier a été ouvert il y a quatre ans après une plainte accusant Mittal et son concurrent Evraz Highveld Steel and Vanadium d'avoir modifié leurs prix simultanément et dans les mêmes proportions.

A lire aussi