RWE et E.ON abandonnent le marché nucléaire britannique

le 29/03/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Les deux groupes renoncent à leur projet de 18 milliards d'euros visant à construire de nouvelles centrales nucléaires au Royaume-Uni. Ils ont justifié cette décision par le choix de l'Allemagne de rompre avec l'énergie nucléaire, le niveau élevé des coûts d'exploitation de leur coentreprise Horizon et les délais requis pour la construction de nouvelles centrales.

A lire aussi