Shell peine à payer une facture de 1 milliard de dollars à l'Iran

le 26/03/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Royal Dutch Shell peine à régler à l'Iran une facture de près d'un milliard de dollars (754 millions d'euros) de pétrole brut, les sanctions européennes et américaines rendant quasi impossibles les opérations de paiement. Une dette de cette ampleur équivaut à peu près aux cargaisons de quatre grands pétroliers, soit environ huit millions de barils.

A lire aussi