S&P ramène la perspective de Lafarge à négative

le 13/03/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Photo: Fabrice Dimier/Bloomberg

Malgré 2,2 milliards d’euros de cessions en 2011, dont celle de ses activités dans le plâtre, Standard & Poor’s a décidé de ramener la perspective liée à la note BB+/B de Lafarge de stable à négative. L’agence souligne le risque que le groupe de matériaux ne soit pas en mesure d’améliorer ses indicateurs de crédit en 2012 dans un environnement de marché difficile. La marge brute d'autofinancement avant éléments non récurrents s’établissait fin 2011 à 12% sur une base ajustée, ce qui semble peu aux yeux de S&P pour justifier une note BB+. L’agence vise également pour Lafarge un niveau d’endettement à environ 4 fois l’Ebitda.

A lire aussi