Enel va réduire son dividende et ses investissements

le 08/03/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Enel, premier groupe de services aux collectivités européens par la taille de sa dette, a dit vouloir verser un dividende d'au moins 40% de son bénéfice net ordinaire à partir de 2012. Actuellement, la proportion est de 60%. Sur cette période, l'investissement sera réduit d'environ 4 milliards d'euros par rapport à son projet précédent d'environ 27 milliards. Enel dit s'attendre à ce que son bénéfice avant impôt, taxes, dépréciations et amortissement (Ebitda) baisse de plus d'un milliard d'euros à environ 16,5 milliards d'euros en 2012 par rapport à 2011. Vers 12h30, le titre dévissait de 5,53% à  2,87 euros à la Bourse de Milan.

A lire aussi