T-Mobile USA et la Grèce envoient Deutsche Telekom dans le rouge

le 23/02/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Deutsche Telekom a accusé une perte nette de 1,3 milliard d'euros au quatrième trimestre 2011 en raison des dépréciations passées sur ses activités aux Etats-Unis et en Grèce. "Les dépréciations de survaleurs aux Etats-Unis et les dépréciations de survaleurs, d'immobilier, d'installations et d'équipements en Europe du Sud, notamment en Grèce, pour 3,3 milliards d'euros environ (...) ont eu un impact négatif sur le bénéfice net non ajusté", précise l'opérateur allemand. Ces charges n'ont pas été compensées par les 2,3 milliards d'euros en numéraireh payés par AT&T sur les 6 milliards de dollars de compensations versés par l'américain pour s'être dédit de son engagement à reprendre pour 39 milliards de dollars T-Mobile USA. Deutsche Telekom n'a toutefois pas remis en cause sa politique de distribution et a proposé un dividende stable de 0,70 euro par action.

A lire aussi