Lafarge vise un nouveau recul de sa dette en 2012

le 17/02/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Photo: Fabrice Dimier/Bloomberg

Lafarge a ramené l'an dernier sa dette à 11,97 milliards, une baisse de deux milliards environ sur l'année. Vers 11h00, le titre s'adjugeait 5,76% à 33,66 euros. «L'endettement net du groupe continuera à baisser en 2012 grâce à la mise en œuvre d'actions visant à maximiser nos cash flow opérationnels», a indiqué Bruno Lafont, PDG de Lafarge. Interrogé sur un objectif chiffré de désendettement, Bruno Lafont a répondu: «Ce qu'on peut dire, c'est que la dette sera significativement réduite en 2012.» Il a ajouté que Lafarge visait un ratio cash flow/dette nette de 28% «le plus vite possible». En 2011, ce taux était de 13,2%. Dans le cadre de son désendettement, le groupe vise un milliard d'euros de nouveaux désinvestissements en 2012. Deux activités font actuellement l'objet de rumeurs de cessions, le plâtre en Amérique du Nord et le ciment en Afrique du Sud. Lafarge compte aussi limiter cette année à 800 millions d'euros ses investissements, contre 1,2 milliard en 2011 et réduire de moitié le dividende, à 0,50 euro par action. En 2011, le chiffre d'affaires du groupe a augmenté de 3% à 15,28 milliards d'euros. Le bénéfice net, part du groupe, a lui chuté de 28% à 593 millions d'euros.

A lire aussi