Feu vert pour un réseau ferroviaire à grande vitesse en Grande-Bretagne

le 10/01/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La Grande-Bretagne va construire un réseau ferroviaire à grande vitesse entre Londres, Birmingham et d'autres villes du nord du pays, a annoncé mardi la secrétaire d'Etat aux Transports Justine Greening. Le coût de ce projet est estimé à un total de 32,7 milliards de livres (39,5 milliards d'euros), la ligne vers Birmingham devant être terminée d'ici 2026 et les extensions vers Manchester, Leeds et l'aéroport de Heathrow d'ici 2033.

A lire aussi