L’autorité de la concurrence suisse réprimande les parfumeurs

le 17/11/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La Commission suisse de la concurrence a accusé les fabricants, importateurs et fournisseurs de parfums et cosmétiques d'enfreindre la loi sur les cartels et leur a interdit d'échanger des informations sensibles sur ce marché au sein de leur fédération professionnelle (Ascopa). Parmi la trentaine de sociétés mises en cause figurent les filiales et distributeurs suisses des principaux fabricants de cosmétiques de luxe, comme Bulgari Parfums, Parfums Christian Dior, Chanel, Coty, Clarins ou L'Oréal.

A lire aussi