L'accord entre le PS et les Verts sur le nucléaire pèse sur EDF

le 16/11/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

L'action EDF accusait à mi-séance la plus forte baisse du CAC 40, avec un repli de plus de 5% sous les 20 euros, en réaction à l'accord électoral conclu hier entre socialistes et écologistes. Son application entraînerait la fermeture de 24 réacteurs à l'horizon 2025, sur les 58 actuellement exploités par l'électricien. Les fermetures concerneraient les réacteurs de 900 mégawatts construits entre 1978 et 1983, dont la durée de vie ne serait pas prolongée au-delà de 40 ans, contrairement au souhait d'EDF.

A lire aussi