Olympus reconnaît un maquillage comptable de plus de 20 ans

le 08/11/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Olympus a reconnu que des acquisitions controversées avaient servi à masquer des pertes sur des titres financiers remontant aux années 1980, succombant ainsi à des semaines de pression qui ont fait fondre sa valeur en Bourse de Tokyo. Olympus a dit mardi avoir découvert que des sommes liées à quatre fusions-acquisitions, dont le rachat en 2008 du groupe britannique Gyrus pour 2,2 milliards de dollars, qui a donné lieu à des honoraires anormalement élevés de 687 millions de dollars, avaient servi à dissimuler des pertes sur des titres financiers.

A lire aussi