Le « printemps arabe » chiffré à 55 milliards de dollars

le 17/10/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les soulèvements populaires qui ont secoué cette année l'Afrique du Nord et le Proche-Orient ont coûté plus de 55 milliards de dollars aux pays les plus touchés, selon une analyse de Geopolicity. Les six pays les plus touchés ont vu leur produit intérieur brut perdre au total 20,6 milliards de dollars et leurs finances publiques 35,3 milliards en raison de la baisse des recettes et de la hausse des dépenses.

A lire aussi