Areva pourrait décaler certains projets d'investissement

le 12/10/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Areva pourrait décaler certains investissements pour s'adapter au contexte de l'après-Fukushima, a déclaré le nouveau président du directoire, Luc Oursel. «Sur les dix milliards d'euros investis ces dernières années par l'entreprise, les capacités de financement propres de l'entreprise n'ont rapporté que quatre milliards d'euros. Le reste s'est fait par endettement, augmentation de capital et cessions d'activités», a-t-il ajouté. «Il nous faut trouver un équilibre plus raisonnable entre le développement des investissements et nos propres capacités de financement. C'est un tournant, pas une remise en cause radicale.»

A lire aussi