Les énergies renouvelables font tourner la tête d’E.ON

le 27/06/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le directeur général du groupe allemand, Johannes Teyssen, avance que la fin du nucléaire dans le pays va lui permettre de devenir «un laboratoire dans le mouvement accéléré vers les énergies renouvelables». «E.ON prendra part à ce processus» a assuré le dirigeant, qui y voit «une opportunité immense de développer des nouvelles technologies et des nouveaux modèles d’activité». La décision de Berlin avait jusqu’ici suscité la colère des industriels allemands de l’énergie.

A lire aussi