Les anges déchus en catégorie spéculative se multiplient

le 22/06/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Selon un rapport de S&P, le nombre de sociétés dégradées cette année par l'agence en catégorie spéculative, soit 21, dépasse déjà le total de l'exercice 2010. Le japonais Tepco est le dernier, et le plus gros émetteur, à être tombé en high yield. Ces 21 «anges déchus» représentent 219 milliards de dollars (152 milliards d'euros) de dette. A l'inverse, les «rising stars» ou émetteurs relevés en catégorie investisseur sont au nombre de 19 et pèsent 61 milliards de dollars de dette.

A lire aussi