L'opposition grecque refuse toute hausse de la fiscalité

le 30/05/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le chef de file de l'opposition grecque a estimé qu'un consensus politique sur de nouvelles mesures d'austérité serait impossible à atteindre en cas de nouvelle hausse des impôts. Le Premier ministre socialiste George Papandréou espère faire adopter par l'ensemble de la classe politique un nouvel ensemble de mesures destinées à redresser les finances publiques.

A lire aussi