Bulgari bénéficiaire avant son rachat par LVMH

le 11/05/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le joaillier a fait part d’un bénéfice net de 9,3 millions d'euros au premier trimestre alors qu'il était déficitaire de 8,3 millions d'euros au premier trimestre 2010. Le groupe italien, que le français LVMH s'apprête à racheter, précise que ses ventes de montres ont bondi de 21,9% à taux de change courants.

A lire aussi