Le prix de gros de l’électricité nucléaire dans la ligne de ce que souhaitait EDF

le 19/04/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le prix de gros de l'électricité nucléaire qu'EDF revend à ses concurrents sera fixé à 40 euros le mégawatt/heure à partir du 1er juillet 2011, puis passera à 42 euros au 1er janvier 2012, a annoncé mardi Eric Besson, allant ainsi dans le sens de ce que demandait l'électricien français. Dans le cadre de la réforme du marché français de l'électricité (loi Nome), EDF demandait que ce prix de départ soit fixé à 42 euros et qu'il évolue progressivement vers 45 à 46 euros par mégawatt/heure, tandis que ses rivaux, parmi lesquels GDF Suez, réclamaient 35 euros. «Il s'agit de sécuriser l'approvisionnement des Français, de conforter EDF qui est une entreprise majeure pour notre électricité, et de tenir compte pour l'avenir par précaution des travaux qu'EDF pourrait être amené à engager après la catastrophe de Fukushima et après l'audit de nos centrales nucléaires», a expliqué le ministre de l'Industrie et de l'Energie sur Europe 1. Vers 12h30, l'action EDF s'inscrivait en hausse de 4,90%, à 27,90 euros.

A lire aussi