Les conditions d'accès au crédit des PME ne s'améliorent pas

le 13/04/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Plus d'un quart des entreprises françaises de 10 à 500 salariés se restreignent dans leurs investissements et dans leurs demandes de crédit, constate la neuvième édition du baromètre KPMG-CGPME. Elles invoquent à la fois des difficultés liées à la hausse des prix des matières premières et des coûts fournisseurs, et le nouveau renforcement des exigences des banques.

A lire aussi