Malgré de graves dysfonctionnements, le départ de Carlos Ghosn n'est pas prévu

le 11/04/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Les premières conclusions de l'audit sur l'affaire Renault, présentées aujourd'hui au conseil d'administration du groupe, "pointent de graves dysfonctionnements à l'intérieur du management de l'entreprise", a déclaré le ministre de l'Industrie, Eric Besson. Les responsables de ce fiasco "sont nommés dans le rapport d'audit", a ajouté Eric Besson, en rappellant qu'il faudra tirer les leçons de ces dysfonctionnements. Il a toutefois précisé par la suite que l'audit ne recommande pas le départ de Carlos Ghosn de la présidence de Renault. La ministre de l'Économie, Christine Lagarde, a indiqué pour sa part avoir donné instruction aux deux représentants de l'État pour qu'ils soutiennent les recommandations du conseil d'administration.

A lire aussi