Deminor s'oppose au projet de scission de Dia par Carrefour

le 11/04/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

L'opposition monte contre le projet de scission de Dia par Carrefour. Le cabinet de conseil aux actionnaires juge que cette opération s'apparente à «un démantèlement». Il estime que le fonds Colony et le groupe Arnault, à l'origine du projet et détenteurs d'environ 14% du capital et 20% des droits de vote, tentent une «manoeuvre désespérée d'investisseurs cherchant à tout prix à compenser les pertes subies sur leur investissement». Hervé Defforey, un actionnaire familial et fils du cofondateur de Carrefour, a déjà pris position contre le projet, ainsi que le fonds américain Knight Vinke. Les salariés actionnaires voteront également contre le projet lors de l'AG du 21 juin.

A lire aussi