Le risque ressurgit au cœur du modèle d'EDF

le 08/04/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Entre une activité suspendue aux décisions du gouvernement français sur le prix de l'électricité et les surcoûts engendrés par la catastrophe de Fukushima, l'électricien n'offre plus aucune visibilité. EDF vaut aujourd'hui moins cher que lors de son introduction en Bourse fin 2005.

A lire aussi