Deutsche Telekom flambe en Bourse après la vente à AT&T de sa filiale T-Mobile USA

le 21/03/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Une enseigne T Mobile aux Etats-Unis. Photo: Jin Lee/Bloomberg

Le titre Deutshe Telekom s’envolait littéralement vers 13 heures de 13,40% à 10,88 euros après la vente de sa filiale T-Mobile USA. à AT&T pour 39 milliards de dollars (27,5 milliards d'euros). Dans la foulée France Télécom était en hausse de 2,63% à 15,40 euros. Cette opération de grande ampleur, qui va donner naissance au leader du marché américain de la téléphonie mobile, devrait être scrutée de près par les instances de régulation qui pourraient craindre une forte hausse des tarifs. Les autres opérateurs mobiles américains sont désormais sous pression pour réagir à cette transaction, et notamment Sprint Nextel, qui avait lui aussi pris part à des discussions dans l'espoir de fusionner avec T-Mobile. Sprint Nextel a critiqué l'accord passé entre AT&T et Deutsche Telekom, qui selon lui va profondément altérer le secteur de la téléphonie mobile aux Etats-Unis en plaçant près de 80% des contrats entre les mains de deux groupes. L'accord va apporter 34 millions de clients à AT&T, qui avait déjà 96 millions d'abonnés. Sa part de marché devrait passer de 32% à 43%, loin devant celle de l'actuel leader du marché, Verizon Wireless, qui est de 34,5%.

A lire aussi