Le Japon pèsera sur les choix nucléaires de Pretoria

le 15/03/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La situation de risque atomique au Japon pourrait peser sur la décision de bâtir de futures centrales en Afrique du Sud, a déclaré mardi la ministre sud-africaine de l'Energie, des propos qui font planer un doute sur le récent partenariat nucléaire de Pretoria avec la France. La France et l'Afrique du Sud ont signé début mars une série d'accords dans le domaine de l'énergie et du nucléaire. Deux accords de formation ont notamment été signés entre Areva et l'entreprise publique sud-africaine de promotion de l'énergie nucléaire NECSA, et entre EDF et l'électricien ESKOM.

A lire aussi