Christine Lagarde veut tirer toutes les conséquences dans l'affaire Renault

le 04/03/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

« La recherche de la vérité me paraît la plus importante des priorités dans ce dossier », a dit la ministre de l'Economie sur RMC. « J'en tirerai toutes les conséquences au niveau des responsabilités, y compris en ce qui me concerne.». Dans un entretien accordé au Figaro, Patrick Pélata, directeur général délégué, indique que si l'enquête ne concluait pas à des faits d'espionnage, les trois cadres mis à pied seraient réintégrés et sa responsabilité pourrait être engagée.

A lire aussi