GDF Suez donne la priorité aux pays émergents

le 03/03/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

GDF Suez a publié des résultats 2010 en hausse et a relevé ses objectifs en intégrant la prise de contrôle du britannique International Power. L'énergéticien français table désormais sur un résultat brut d'exploitation (Ebitda) compris entre 17 et 17,5 milliards d'euros en 2011 (+12 à +16%) et de plus de 20 milliards en 2013 (+30%), alors qu'il visait auparavant un chiffre d'au moins 16,1 milliards pour l'exercice en cours. GDF Suez vise des capacités de production électrique de 150 gigawatts (GW) en 2016, dont 90 GW hors Europe, contre 113 GW aujourd'hui en fonctionnement. «Le groupe est désormais idéalement positionné dans les régions où sont concentrés 80% des besoins énergétiques de demain, c'est-à -dire l'Amérique du Sud, le Moyen-Orient et l'Asie», a dit lors d'une conférence son PDG, Gérard Mestrallet. GDF Suez a enregistré en 2010 un résultat net part du groupe de 4,6 milliards d'euros (+3,1%), son Ebitda ressort à 15 milliards (+7,7%) et ses ventes à 84,5 milliards (+5,7%).

A lire aussi