L'Etat allemand n'a pris aucune décision concernant le capital d'EADS

le 23/02/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Aucune décision concrète n'a été prise lors de la réunion ministérielle sur le capital EADS, a fait savoir mercredi une source gouvernementale allemande contactée par Reuters. Daimler, qui détient encore 15% du capital du groupe d'aéronautique, souhaite céder sa participation. Mais le dossier est compliqué, compte tenu notamment de la parité franco-allemande. Mardi, le ministre de l'Economie allemand Rainer Brüderle avait dit ne pas être favorable à une solution publique pour EADS alors que Daimler aurait proposé à l'Etat fédéral de lui vendre la moitié de sa participation.

A lire aussi