Grandes manœuvres pour EADS

le 21/02/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Des Länder pourraient racheter à Daimler une partie de sa participation dans EADS afin de préserver l'équilibre franco-allemand de la répartition capitalistique du groupe de défense européen, selon Reuters. «Je sais que les Bavarois ont déjà dit qu'ils étaient d'accord, et je pense qu'il en sera de même avec d'autres Länder s'ils peuvent se le permettre», selon la source citée. L’hebdomadaire allemand Wirtschaftswoche revient de son côté sur l’éventuelle création d’une action spécifique (golden share) qui donnerait à la France et à l'Allemagne un droit de veto sur les questions stratégiques.

A lire aussi