Unibail-Rodamco anticipe une baisse de son résultat net récurrent 2011

le 10/02/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La foncière se fixe un programme de cessions de 2,5 à 3 milliards d’euros sur 2011-2013. L’avenir est aux grands centres commerciaux

Dans un contexte de crise, Unibail-Rodamco résiste. La foncière franco-néerlandaise a enregistré une croissance de 0,9% de son résultat net par action à 9,27 euros, pour un objectif de hausse de 0 à 2%. Une année qui «marque le retour de la croissance», se félicite Guillaume Poitrinal, président du directoire. L’actif net réévalué ressort à 124,6 euros par action, contre 128,2 euros en 2009 et 122 euros attendus par le consensus Reuters.

Pour 2011, le résultat net récurrent est attendu en recul de 3 à 5%. Retraité de la distribution exceptionnelle de 1,8 milliard d’euros (20 euros par action) en octobre dernier et des cessions réalisées, ce résultat devrait afficher une croissance sous-jacente de 6 à 8% cette année, assure Unibail-Rodamco.

Si les loyers ressortent stables à 1,26 milliard d’euros, ils progressent de 0,8% à périmètre constant : de 2,2% pour les bureaux (16% des revenus du groupe) et de 1,4% pour les centres commerciaux (76% des revenus). Alors que certaines enseignes de centres commerciaux en France exigeraient des baisses de loyers pour cause de fréquentation insuffisante, «nos centres commerciaux vont bien», rétorque Guillaume Poitrinal. Pour preuve, la surperformance du chiffre d’affaires des commerçants des centres d’Unibail-Rodamco, en hausse de 3% en 2010, contre +1,1% pour les indices nationaux de consommation.

Constatant que les ventes des centres commerciaux visités par plus de 6 millions de personnes chaque année sont 50% plus élevées que celles des centres moins fréquentés, Unibail-Rodamco se focalise vers de plus grands centres, à vocation polyvalente : commerce, restauration, loisirs, services publics etc. Les autres centres seront soit agrandis, soit cédés. Après 1,8 milliard d’euros de ventes l’an dernier, dont 71% dans les centres commerciaux, la foncière se fixe un objectif de 2,5 à 3 milliards d’euros de cessions sur 2011-2013, dont 700 millions d’euros déjà en négociations. De 2011 à 2016, le groupe investira 6,6 milliards d’euros dans de nouveaux projets, dont 57% dans les centres commerciaux, et 42% dans les bureaux.

La foncière maintiendra son dividende ordinaire, au titre de 2010 et payé le 10 mai 2011, à 8 euros. Ce niveau devrait constituer un plancher pour les exercices à venir, assure Unibail-Rodamco, rappelant sa politique de distribution de 85% à 95% de son résultat net récurrent

A lire aussi