BP veut tourner, sans convaincre, la page de la marée noire

le 01/02/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Photo: Bloomberg

BP n'a pas réussi à dissiper les doutes sur son avenir , l'annonce de son retour au dividende ayant été éclipsée par des profits inférieurs aux attentes et une nouvelle charge d'un milliard de dollars liée à la marée noire, charge qui vient s'ajouter au coût total estimé jusqu'ici à 40 milliards de dollars. En Bourse, la valeur perdait 0,9% dans un marché en hausse de 1%. et un indice regroupant les valeurs pétrolières européennes en progression de 1,6%. Le groupe pétrolier britannique propose de verser un dividende de 7 cents par action au titre du quatrième trimestre 2010, seulement la moitié de ce qu'il versait avant la marée noire. Le bénéfice net du quatrième trimestre calculé aux coûts de remplacement (sans tenir compte de la variation de la valeur des stocks) s'est établi à 4,61 milliards de dollars, contre 3,447 milliards de dollars au quatrième trimestre 2009, la forte hausse des prix pétroliers ayant permis de compenser une baisse de 9% de la production de pétrole et de gaz. Hors éléments exceptionnels de 250 millions de dollars, le bénéfice net aux coûts de remplacement ressort à 4,36 milliards de dollars, inférieur aux 5,09 milliards de dollars attendus en moyenne.

A lire aussi