Lagardère vend ses magazines internationaux à Hearst

le 31/01/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Lagardère a annoncé la vente de ses magazines internationaux à l'américain Hearst pour 651 millions d'euros en numéraire, se désengageant ainsi de l'un de ses cœurs de métier pour se recentrer sur la France et ses actifs plus rentables. Un mois seulement après avoir engagé des négociations exclusives avec Hearst, éditeur de Cosmopolitan et Esquire notamment, Lagardère a reçu une offre ferme en numéraire du groupe de presse américain portant sur le rachat de 102 titres édités dans 15 pays, parmi lesquels Woman's Day, Car And Driver, Red, Psychologies. Lagardère, premier éditeur mondial de magazines grand public, conserve en revanche ses activités magazines en France ainsi que la propriété de la célèbre marque Elle, qui a été l'objet d'une grande partie des négociations, a précisé Didier Quillot, le patron de la branche presse et audiovisuel, lors d'une conférence téléphonique. A la Bourse de Paris, l'action Lagardère abandonnait 3,1% à 32,47 euros vers 11h30, ce qui en faisait l'une des plus fortes baisses de l'indice SBF 120. Le titre est pénalisé par l'annonce vendredi de la mise en examen du groupe pour délit d'initié dans le dossier EADS.

A lire aussi