ArcelorMittal veut garder la tête froide

le 05/01/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le numéro un mondial de la sidérurgie a affirmé mardi qu'il n'avait pas l'intention de relever son offre de 550 millions de dollars canadiens (412 millions d'euros) sur Baffinland. Il a engagé depuis septembre un bras de fer avec Nunavut Iron Ore Acquisition pour le contrôle de Baffinland, qui privilégie de son côté l'offre d'ArcelorMittal.

A lire aussi