Deminor prend position pour Hermès et demande des comptes à LVMH

le 08/12/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le cabinet de conseil aux actionnaires Deminor a pris position mercredi pour le groupe de luxe Hermès et demandé des précisions sur les moyens qui ont permis à son rival LVMH de monter un raid furtif à travers lequel il a ramassé plus de 17% du capital du sellier. Le directeur général de Deminor Fabrice Rémon a en outre indiqué à Reuters que son cabinet demanderait cette semaine à l'Autorité de contrôle prudentielle (ACP) d'examiner le rôle joué par les banques de LVMH dans le montage financier qui lui a permis de rentrer au capital d'Hermès.

A lire aussi