Bataille d'enchères autour de Draka

le 22/11/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

L'italien Prysmian a annoncé lundi une offre amicale de 840 millions d'euros sur son homologue néerlandais Draka pour donner naissance au numéro un mondial du câble, un mois après le rejet de l'offre du français Nexans. Le nouveau groupe combinerait la présence de Prysmian dans le sud de l'Europe et celle de Draka dans le nord et sera présent dans les câbles pour les télécoms et l'énergie, précisent les deux sociétés. L'italien propose l'équivalent de 17,20 euros par action Draka, soit 8,60 en espèces et 0,6595 action Prysmian par action Draka, soit une prime de 11,4% par rapport au cours de clôture de Draka vendredi et 14,6% de plus que l'offre en numéraire de 731 millions de Nexans (15 euros par action) il y a un mois. En Bourse, Draka s'adjugeait 9,3% à 16,87 euros en fin de matinée, tandis que Prysmian reculait de 2,07% à 12,77 euros. Nexans gagnait 1,67% à 53,04 euros dans un marché en hausse de 0,3%. Toutefois, le chinois Tianjin Xinmao vient d’annoncer son intention de lancer une OPA sur Draka à raison de 20,50 euros par action ordinaire, soit un milliard d'euros pour la totalité du capital. Le directeur général de Prysmian, a déclaré qu'il n'envisageait pas de relever son offre sur Draka.

A lire aussi