Les entreprises de plus en plus mobilisées sur la couverture des risques

le 18/11/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Illustration: FOTOLIA

La surveillance des risques fait l'objet d'une organisation renforcée dans les entreprises. Les réponses fournies par quelque 211 trésoriers à l’enquête que vient de mener l'AFTE montrent ainsi que le «front office» et le «back office» de trésorerie sont séparés dans 72% des cas aujourd’hui, contre 42% dans l’enquête menée sur le même sujet en 1999. Les instruments de couverture restent simples en grande majorité, même si les options gagnent du terrain compte-tenu de la faible visibilité des marchés. Pour les valorisations et le reporting comptable, les entreprises n’hésitent pas à recourir à un conseil extérieur, les moins grandes sollicitant aussi fréquemment un avis extérieur indépendant des banques sur leur stratégie de couverture.

Les résultats détaillés de l'enquête sont disponibles ici

A lire aussi