MGM ouvre une procédure de faillite

le 04/11/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Metro-Goldwyn-Mayer, un des plus anciens studios de cinéma d'Hollywood, s’est placé mercredi sous la protection du chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites dans une dernière tentative de sauvetage. L'investisseur Carl Icahn, qui détient environ 20% de la dette de MGM et avait tenté une fusion avec les studios Lions Gate Entertainment finalement rejetée par les créanciers, a trouvé un accord avec le studio. Les créanciers, qui détiennent pas moins de 4 milliards de dollars de dette de la société, devraient recevoir l’essentiel des parts dans le nouveau groupe reformé. Carl Icahn devrait être nommé président de la société, alors que deux dirigeants de Spyglass Entertainment, Gary Barber et Roger Birnbaum, seront en charge de redresser les résultats du studio. Il semble en outre que l’investisseur n’ait pas abandonné l’idée d’une fusion avec Lions Gate, dont il est l’actionnaire principal.

A lire aussi