LVMH a des intentions amicales

le 04/11/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Dans un entretien accordé au quotidien, le PDG du groupe LVMH, Bernard Arnault, explique que sa «présence au capital d'Hermès ne présente aucun risque pour la société ni pour son contrôle familial», répondant ainsi aux propos tenus hier par le gérant d’Hermès, Patrick Thomas, qui considérait que «l’entrée de LVMH chez Hermès n’a rien d’amical».

A lire aussi