General Motors présente finalement les détails de son retour en Bourse

le 04/11/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’IPO correspond au placement de 13,6 milliards de dollars de titres ordinaires et préférentiels, ramenant la participation du Trésor à 43,3%

General Motors a déposé hier auprès de la SEC le document de référence de son retour en Bourse. Une étape cruciale. Le constructeur automobile américain entend placer, comme attendu, quelque 365 millions d'actions ordinaires à un prix unitaire de 26 à 29 dollars, soit au total jusqu’à 10,6 milliards de dollars. GM souhaite également placer jusqu’à 3 milliards de dollars de titres préférentiels convertibles à une date ultérieure en actions ordinaires.

Le syndicat de placement pourrait vendre 54,75 millions d'actions ordinaires et neuf millions d'actions préférentielles de plus si la demande le justifie, ce qui porterait le montant total de l'IPO à 15,65 milliards de dollars.

La mise à prix définitive devrait intervenir le 17 novembre, après une tournée de présentation, pour un début des négociations en Bourses de New York et de Toronto le lendemain.

L'IPO valoriserait ainsi le groupe à 41 milliards de dollars, selon le point médian de la fourchette de prix indicative. Ce qui signifie que le Trésor américain ne rentrera pas dans ses frais. Il faut en effet à General Motors une capitalisation de l'ordre de 70 milliards de dollars si l'Etat veut réaliser une opération blanche.

«Je pense que c'est politique … (Washnigton veut) en finir voilà tout, quitte à subir une perte d'une dizaine de milliards de dollars; c'est une goutte d'eau», avance un gérant cité par Reuters.

Cette introduction en Bourse, la plus importante outre-Atlantique depuis celle de Visa en 2008, verrait la participation de l'Etat, actionnaire de GM à l'issue d'un plan de renflouement public, passer de 60,83% à un peu plus de 43,26%. Le Canada et l'Ontario pensent ramener leur participation combinée de 11,67 à 9,64%, et le trust VEBA du syndicat United Auto Workers réduirait la sienne de 19,93 à 15,33%.

General Motors est sorti du bois quant aux modalités de son IPO alors que le consultant Autodata faisait part hier d’une progression de 13% en octobre du volume d’immatriculations aux Etats-Unis, à 12,26 millions d’unités en rythme annualisé. GM s’est contenté d’une hausse de 3,5%. GM a tout de même avancé hier qu'il comptait publier pour le troisième trimestre un bénéfice net de 1,9 à 2,1 milliards de dollars et ajouté qu'il serait bénéficiaire sur l'ensemble de l'exercice annuel.

A lire aussi