Endesa a ralenti le rythme de ses cessions d’actifs

le 04/11/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Contrôlé à 92 % par l’italien Enel, le premier groupe électrique espagnol affiche une baisse de 10,7% à 2,7 milliards d’euros de son bénéfice net sur 9 mois malgré une hausse de 23 % du chiffre d’affaires à 23 milliards, en raison d’un rythme moins soutenu de cessions d’actifs (produits de cession en recul de 159 millions d’une année sur l’autre). Grâce à l’Amérique latine, son excédent brut d’exploitation de 5,8 milliards ressort stable (+3 % à périmètre constant).

A lire aussi