Antoine Frérot ne protège plus le holding Louis Dreyfus

le 04/11/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le directeur général de Veolia Environnement pourrait renoncer à son rôle de « protecteur » au sein d’Akira, holding familial de Robert Louis Dreyfus basé au Liechtenstein et conçu pour pérenniser le contrôle familial sur le groupe, rapporte le quotidien qui ne cite pas ses sources. En juillet dernier, Antoine Frérot a été nommé aux côtés de David de Rothschild pour remplacer Jacques Veyrat et Erik Maris et avait pour mission de définir la stratégie du groupe, de protéger les intérêts familiaux et de s’assurer que le groupe restait français. Ce « renoncement » intervient alors que la gouvernance au sein de Veolia Environnement est toujours en suspens.

A lire aussi