E.ON va enregistrer 2,6 milliards d'euros de dépréciations

le 27/10/2010 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

E.ON a annoncé qu'il était en train d'enregistrer pour 2,6 milliards d'euros de dépréciations liées à ses activités en France, en Italie et en Espagne. «L'évolution des prix de l'électricité et des matières premières (sur ces marchés) donne lieu dans certains cas à des marges et une capacité d'utilisation sensiblement moins élevées», a déclaré le groupe allemand. Ce dernier a toutefois assuré que cette mesure n'affecterait pas son bénéfice avant intérêts et impôts (Ebit). Sur les neufs premiers mois de l'exercice, l'Ebit ajusté du groupe est ressorti en hausse de 9%, à huit milliards d'euros.

A lire aussi