Royalti veut sonder « l’océan bleu » de la trésorerie des PME

le 12/12/2019 L'AGEFI Hebdo

La fintech s’apprête à étendre sa solution, rodée auprès des start-up, de paiement différé des fournisseurs.

Royalti propose une solution à de jeunes pousses en quête de financement pour des prestations de services à valeur ajoutée comme le développement de sites Internet, le recrutement ou les relations presse. Reprenant le principe des royalties sur chiffre d’affaires, versées ici à un fournisseur,...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés

A lire aussi