Un homme, une équipe

Saam Golshani, le couteau suisse du corporate chez Orrick Rambaud Martel

le 16/11/2017 L'AGEFI Hebdo

La pluridisciplinarité de l’avocat lui vaut d’être reconnu en M&A comme en restructuring.

Saam Golshani, le couteau suisse du corporate chez Orrick Rambaud Martel
De gauche à droite : Benjamin Cichostepski, associé, Diane Lamarche, associée, Paul Bignebat, juriste, Agnieszka Opalach, collaboratrice, Diane de Catuélan, juriste, Samy Akli, collaborateur, Nour Ksibi, collaboratrice, Aurélien Loric, collaborateur, Saam Golshani, associé responsable de pratique, Dimitrie Ramniceanu, collaborateur, Lucie Praly, juriste, Alexis Hojabr, of counsel, Anna Leitchenko, collaboratrice, Stanislas Marmion, collaborateur, Julien Bensaid, collaborateur, Alexandre Zuber, collaborateur.
(Pierre Chiquelin)
Saam Golshani est un anachronisme dans le monde des avocats d’affaires parisiens. Dans la plupart des grands cabinets français et anglo-saxons de la place, le maître-mot est la spécialisation des avocats, qui permet de vendre une expertise de niche aux clients. Pas pour l’avocat iranien et l...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés

Sur le même sujet

A lire aussi