La photo de la semaine

le 18/05/2017 L'AGEFI Hebdo

La photo de la semaine

Plus aucun parent n’ignore désormais l’existence du « hand spinner », cette petite toupie que l’on fait tourner sur son doigt et qui fait fureur dans les cours de récréation. Le phénomène a déferlé en France il y a un mois et les magasins se trouvent en rupture de stock. Mais Catherine Hettinger, l’Américaine qui l’avait mis au point au début des années 90 pour amuser sa fille, ne touche aucunes royalties sur les millions d’unités vendues aujourd’hui de par le monde. Après avoir protégé le « hand spinner » en 1997 et espéré en vain que le géant Hasbro en lance la fabrication, elle avait renoncé, faute de moyens, à renouveler son brevet en 2005. Elle a une bonne raison de se remettre à la pratique de ce jouet censé calmer les stressés et les hyperactifs.

Photographie : Bloomberg

A lire aussi