Gameloft recourt à une pilule empoisonnée face à Vivendi

le 04/05/2016 L'AGEFI Hebdo

Bataille. Cible d’une OPA hostile de Vivendi, Gameloft a étendu le mécanisme d’indemnisation de ses salariés en cas de changement de contrôle. Justifié par le besoin de garder certains salariés créatifs au sein du groupe, l’instrument, mis en place via des avenants aux contrats de travail de 13...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Hebdo

Sur le même sujet

A lire aussi