Devises émergentes, les entreprises se protègent

le 10/03/2016 L'AGEFI Hebdo

Pour couvrir leurs résultats face à la volatilité des monnaies, elles retiennent surtout les solutions qui leur donnent de la visibilité sur leurs courants d’affaires.

Bureau de change  à Istanbul.
Bureau de change à Istanbul.
(Bloomberg)
Moins 50 % contre dollar pour le rand sud-africain (ZAR), la livre turque (TRL) et le real brésilien (BRL) en 2015. La volatilité enregistrée ces derniers mois sur les devises émergentes a pesé sur les stratégies des entreprises internationales. Une étude réalisée par l’AFTE (Association...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Hebdo

A lire aussi