Des voix discordantes

le 13/01/2011 L'AGEFI Hebdo

Antonio Tajani, commissaire européen à l’Industrie

« Les entreprises chinoises qui en ont les moyens achètent de plus en plus d’entreprises européennes disposant de technologies clés (…). Il faut créer une autorité chargée d’examiner les investissements étrangers en Europe » (Handelsblatt, 27 décembre 2010)

Eric Besson, ministre français de l’Industrie

« Quand vous voyez des entreprises arriver sur le marché européen en bénéficiant d’aides publiques dérogatoires racheter nos technologies, vous vous dites qu’on marche sur la tête » (Le Monde, 6 janvier 2011)

Rainer Brüderle, ministre allemand de l’économie

« L’Europe profite de l’ouverture des marchés et offre des conditions intéressantes pour des investisseurs étrangers. Cela doit rester ainsi » (Fin décembre 2010)

A lire aussi